BIENVENUE SUR CRIMSON PEAK.

N'hésitez pas à aller voter sur les top-sites et à remonter la pub Bazzart.

La première intrigue est mise en place. Pour plus d'informations, rendez-vous dans ce sujet.

L'event est lancé ! Pour vous inscrire c'est par et pour mener l'enquête c'est par ici.

Partagez|

Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Abraham Van Helsing
HUMAIN
MESSAGES : 199
DATE D'ARRIVÉE : 13/12/2015
PSEUDO : Dandan
AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : shiya

MessageSujet: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 14:59


Abraham Van Helsing
I knew that something would always rule me

Nom
Van Helsing, un patronyme qui laisse entendre des origines plus scandinaves que la nationalité anglaise qu'il possède pourtant depuis sa naissance. En effet, son père était hollandais et a succombé au charme britannique de sa mère, alors qu'il était en voyage pour son métier. Malheureusement, le fils n'a jamais connu le père et ne garde comme souvenir que le patronyme qu'il porte fièrement et une ressemblance physique que sa mère n'a cesse de lui rappeler.
Prénom(s)
Comme l'horrible glas d'une fatalité qui lui était toute destinée, il porte le prénom hébraïque d'Abraham. Le prénom prophétique qui évoquait le père suprême, celui qui aimerait et guiderait à travers les âges et la vie. Douce ironie quand on connait le destin funeste qu'a connu sa paternité, et il est désormais résolu à porter le symbole de son échec. C'est pourquoi on l'appelle souvent par son nom de famille et que seuls les proches peuvent se permettre un Abe affectif.
Âge
Il vient d'atteindre la quarantaine, un âge charnière dans la vie d'un homme, un tournant dans sa vie qu'il ne voit pas défiler comme il l'aurait souhaité. Alors s'égrènent peu à peu les âges et si la vieillesse laisse de légères traces au coin de ses yeux, au creux de son sourire parfois, son esprit reste toujours aussi vif qu'à ses vingt ans. Un homme dans la force de l'âge aurait-on dit et ce dont il doit encore se convaincre.
Profession
Deux facettes d'un même homme : le médecin et le chasseur. Deux occupations qui se rejoignent dans le même but : préserver la vie humaine. D'abord étudiant en médecine, il a pratiqué quelques années seulement, avec tout de même les maladies mentales en spécialité. Puis lorsque l'obscur et le surnaturel vinrent à lui, il s'est alors juré de faire la lumière sur cette partie sombre du monde, quitte à éliminer ces créatures de la surface de la terre. Deux facettes indissociables qui participe à son fragile équilibre.
Orientation sexuelle
Abe n'est jamais interrogé sur sa sexualité, peut-être involontairement guidé par son éducation stricte et victorienne. Son coeur n'a jamais battu que pour les femmes et son corps d'homme n'a jamais voulu que s'entremêler à celui d'une femme.
Situation maritale
Officiellement, il est encore marié même si voilà plus d'une décennie qu'il ne connait plus le bonheur d'une épouse. Celle-ci est devenue folle, absente, irritable suite à la mort de leur fils et Abraham a fini par vouloir fuir les affres d'un amour désenchanté, d'un mariage déchu. Elle restée à Londres, il ne peut se résoudre à divorcer quand bien même il sait que son épouse n'est plus qu'un douloureux souvenir d'une vie manquée.
Situation financière
Il fait partie de la classe dite haute d'Angleterre. Il n'a jamais manqué d'argent, il a suivi des études universitaires, il a été marié tôt à une jeune fille qu'il connaissait depuis l'enfance. Abraham Van Helsing n'a jamais parlé de la richesse de sa famille, de comment elle l'a acquise mais une chose est sûre : il n'a jamais connu le besoin.
Race
Il n'est que l'humain qui nait, qui vit et qui meurt. C'est peut-être le seul être sur terre qui en est satisfait, au vu des créatures dont il connait l'existence et qu'il fréquente à des desseins plus ou moins mortels.
Avatar
Josh #badass Hartnett.

Caractère
Sa spécialité de chasse c'est l'étude puis l'efficacité. Il ne chasse pas dans le vide, violemment, sans avoir traqué sa proie auparavant. Il tient à n'éliminer que des nuisibles, des personnes potentiellement mortelles. Il exploite majoritairement les faiblesses des créatures et il ne sort les grosses armes que lorsque la situation l'exige. Seul Dracula lui fait perdre la tête. ▼ Il est né à Crimson Peak qu'il a quitté à l'adolescence pour poursuivre ses études de médecine dans la capitale. Il est revenu depuis quelques années maintenant, avec pour patrimoine un manoir à la frontière de la sinistre ville. ▼ Abe quitte rarement son chapeau lorsqu'il est de sortie, par habitude et par politesse. En revanche, lorsqu'il l'enlève, c'est plutôt mauvais signe. ▼ C'est quelqu'un de très tactile qui a besoin de toucher les gens, de sentir leur chaleur et de lire quelque chose dans leur regard. Un double réflexe de médecin puis de chasseur qui aime vérifier à qui il s'adresse. ▼ Abe a quelques cicatrices qui se dissimulent sous ses vêtements : des vestiges de mauvaises rencontres avec des créatures surnaturelles mais aussi des témoignages d'une ancienne vie, d'une jeunesse où Abraham trouvait dans les combats à paris le seul moyen de se défouler. Il a souvent gagné mais il a aussi souvent pris. C'est quelque chose qu'il n'évoque jamais et ce sont les seules questions auxquelles il demeure muet. ▼ Chaque premier dimanche du mois, Abe disparaît de la surface de Crimson Peak de l'aube au crépuscule. Dans le cimetière, il se réfugie, près d'une croix sans nom qu'il a plantée lui-même en l'hommage de son fils décédé à trois ans. Il passe sa journée auprès de lui, avec pour seule compagnie désirée son carnet et sa plume. ▼ Il a beau sourire régulièrement, façade rassurante, de rigueur pour le médecin, il ne rit que rarement. Représentation de la tristesse qui transpire en son être intérieur et lorsqu'un rire s'échappe de ses lèvres, c'est signe qu'il se sent bien, qu'il oublie presque le monde dans lequel il vit. ▼ Depuis son arrivée à Crimson, il officie régulièrement à l'asile pour offrir ses services et continuer d'expérimenter la thérapie qu'il estime innovante mais dont personne ne veut. Selon lui, la folie peut dévoiler de réelles capacités au-delà de l'humain. ▼ Quand la situation ne requière pas la discrétion et le pas invisible, il préfère toujours se déplacer en diligence. Il sait que les animaux savent sentir le mal et les chevaux sont particulièrement sensibles à l'aura des créatures qui peuplent l'Angleterre. Ce sont un peu son chapelet à lui.▼ La voix d'Abraham est toujours posée, le ton toujours serein. Le fait est qu'il a toujours eu ce talent pour l'autorité. Il n'a jamais besoin de crier, il se fait entendre. Et lorsque ça n'est pas le cas, les mots deviennent plus aiguisés, plus acérés, voilà tout. ▼ Il n'a peur de rien, du moins c'est ce qu'il dit. Mais les cris l'ébranlent. Les hurlements déchirants de douleur psychique ou physique lui traversent l'échine comme le glas glacial de la mort. C'est la seule chose qui peut lui faire perdre ses moyens sur-le-champ. Quant aux pleurs et aux cris de colère, il reste de marbre.

Questionnaire
Quelle est votre opinion sur les créatures surnaturelles ? Mythes ou réalité ?
Lui poser la question serait mal le connaître mais après tout, rares sont les personnes qui peuvent se vanter d'avoir percé à jour Abraham. Il a toujours été très terre-à-terre, un véritable enfant de la science qui ne croyait que ce qu'il voyait. Alors quand il est tombé nez à nez avec un vampire pour la première fois de sa vie, il n'avait d'autre choix que d'y croire. Depuis, il voue son quotidien et ses nuits à les étudier, à les traquer, à tuer les nuisibles, à s'abreuver de toujours plus de savoir. Selon elles, il y a des créatures qui méritent de vivre et d'autres de mourir, comme pour les humains. Les vampires sont son domaine de spécialité et il réserve le plus souvent toute son énergie à ceux-là. Ils n'ont jamais été aussi réels que depuis qu'ils empiètent sur sa vie, son passé, son avenir.

Êtes-vous croyant ? Superstitieux ? Croyez-vous à une vie après la mort ?
Le fils Van Helsing était croyant puisqu'élevé dans des valeurs familiales traditionnelles de la Grande-Bretagne victorienne. Il se dit souvent que c'est le destin qui a mis les vampires sur sa route, qu'il n'était peut-être pas destiné à être médecin toute sa vie. Peut-être qu'on a choisi pour lui l'ampleur qu'il aurait sur le droit de vie et de mort, que ses armes ne seraient peut-être pas que le bistouri. C'est sans doute la seule superstition qu'il s'autorise aujourd'hui parce qu'il considère la superstition dangereuse, tout comme la foi. Elles vous aveuglent, elles vous écartent de ce que vos yeux pourraient voir, votre âme pourrait comprendre. Alors il suit son chemin pavé de savoir et de preuves, tout en espérant que les âmes qu'il envoie dans l'au-delà finissent par trouver la paix quelque part.

Quelle est votre opinion sur la société actuelle ? Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez voir changer ?
Abe n'a jamais vécu dans le besoin, il a été élevé avec la conviction que la société faisait de son mieux pour son peuple, que les inégalités pouvaient être résolues mais seulement à un prix chers que les plus nantis ne sont pas prêts à payer. Lui avant tout médecin, a toujours fait fi des différences sociales, des passifs des gens afin de soigner leur âme en traitant leur corps. Il était des rares qui s'aventuraient dans les quartiers mal famés de Londres, dans les trous à rat de Crimson Peak parce qu'il savait que c'était là qu'on avait le plus besoin de lui. Abraham ne croit pas être celui qui changera tout mais à son échelle, il fait déjà beaucoup.

Pseudonyme
Dandan sur la toile.
Prénom
Sonia, mais vous pouvez m'appeler 007 So'.
Age
D'ici deux mois, ça sera 24 ans, je vous laisse calculer un peu.  
Présence
Même si je ne RP pas quotidiennement, je pense passer très régulièrement et avoir une activité aussi régulière.  
Découverte du forum
Je fangirl le projet depuis tellement longtemps que je pense être aussi vieille que les fantômes ici bas.  
Avis sur le forum
Encore une fois je le redis, vous parlez à mon petit coeur, à mon âme britannique, à mon amour pour le victorien, à ma fascination pour le fantastique. What else.
Crédits
tumblr.
Mot de la fin
Fondez tou(te)s devant le grand, beau, intelligent, seksy Van Helsing. Smart is the new sexy.    




far and beyond
You'll understand I find it difficult to accept, I'm the object of an eternal satanic quest that so far's only demonstrated in something that's half poetry half gibberish. I'm sorry, no.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Abraham Van Helsing
HUMAIN
MESSAGES : 199
DATE D'ARRIVÉE : 13/12/2015
PSEUDO : Dandan
AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : shiya

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:00


You seek to threaten me with death?
If you seek to threaten me, threaten me with life

Mon histoire
NOVEMBRE 1866
M. Van Helsing,
Les fiançailles seront donc célébrées. Je suis ravi de constater que nos enfants s’entendent fort bien et qu’ils aient trouvé matière à converser durant cette soirée organisée spécialement par mon épouse. Abraham est un garçon intelligent et très avenant, je ne doute qu’il fera un très bon époux pour Audra. Elle ne m’a confié aucune crainte, ni à moi ni à sa mère, elle a toujours été une jeune fille très déterminée et elle semble toute aussi satisfaite de cet accord entre nos deux familles. Je pense qu’il faudrait convenir d’une date afin d’officialiser tout ça, vous n’êtes pas sans savoir que passée la majorité, les jeunes filles ont d’autant plus hâte d’avoir l’occasion de construire leur foyer, j’attends donc de vos nouvelles. J’ai également entendu dire qu’Abraham venait d’intégrer l’école de médecine. Ainsi donc il sera docteur spécialisé en psychologie ? J’ai toujours été fasciné par ce domaine, par les capacités que peut avoir le cerveau humain et surtout les ravages qu’il peut porter à l’âme. Votre fils verra certainement des horreurs lors de sa carrière mais j’ose espérer qu’il sera un explorateur et qu’il sera peut-être l’auteur d’une découverte fulgurante qui fera avancer notre science. Audra, quant à elle, souhaite poursuivre sa voie vers l’enseignement. Je dois dire que cela me convient, je ne pense pas qu’elle ait eu les épaules ou l’esprit pour suivre la même voie que votre fils. C’est là toute la malédiction d’élever une fille... Nous nous tenons donc au courant de l’avancée de cette union entre nos deux familles et je sais que ce couple fera de grandes choses à l’avenir.
Faites parvenir mes amitiés à Mme Van Helsing,
M. Carbey


NOVEMBRE 1869
Je ne sais pas pourquoi j’ai tenu à garder un journal de mon quotidien. Ne serait-ce pas plus sage d’essayer d’oublier les malheurs que je côtoie plutôt que de les consigner par écrit ? Je vois la folie dans les yeux des gens, je vois le mal ronger leur être et jusqu’ici, on ne traite la maladie de l’esprit par des traitements sur le corps. Je ne crois pas en ce traitement, je ne crois pas que maltraiter les membres et l’hôte ne parvienne à guérir ce qui se passe au fond d’eux. On n’atteint pas la folie par des outils. J’ai décidé d’essayer de parler avec eux, de creuser verbalement les souvenirs et de faire revenir les traumatismes. Ca peut sembler être une autre forme de torture mais j’ai tendance à croire que formuler le mal peut l’aider à s’échapper. Peut-être est-ce pour cette raison que je tiens ce journal, pour, à mon tour, expier la noirceur que j’ai effleuré, essayer d’extérioriser la peine qui aurait pu me toucher. Je pense que l’humanité ne se rend pas compte du mal qu’elle se fait à elle-même. Je pense que cette folie qui touche les hommes, et les femmes en particulier, ne résulte que de la façon dont nous vivons aujourd’hui. Je pense que ces dérangements, cette démence, cette déraison, ce déséquilibre, tous ces mots que l’on utilise pour pointer du doigt la différence mentale d’un être à l’homme ne sont que le résultat de notre société et d’une misère qu’on ne distingue pas jusqu’à ce qu’elle ait pris totalement contrôle sur notre corps et notre raison. Je pense que parler est essentiel, les animaux n’ont pas été dotés de cette capacité, est-ce cela qui nous a épargné leur primitivité ? Je commence les expériences demain. Je pense que si un jour ces carnets doivent être lus, ils ne doivent dévoiler que les résultats, les échecs et les potentiels. Je n’écrirai pas les confessions de mes patients, les récits macabres ou hallucinatoires qu’ils pourront me dire. Parce que l’encre sèche et les écrits restent, il y a des choses qui ne doivent pas être couchées sur le papier. Si la mémoire s’efface, les lettres n’en sont que le souvenir flagrant. Et si la folie s’écrit-elle alors perdurera-t-elle à jamais ?

[...]

J’ai rencontré la créature du Diable. Si le Diable existait, sans doute s’est-il réincarné en lui. Je n’ai pas su comprendre ce que j’ai vu d’abord, il faisait nuit. Il fait toujours nuit, d’ailleurs. Sa silhouette était élancée et si obscure, mais peut-être était-ce la cape qu’il avait revêtue pour ne pas être filé. Je n’avais pas l’intention de le suivre mais de toute évidence, lui avait l’intention de tuer. Il a tué, il a planté ses dents dans la nuque d’un passant et a extrait toute le suc de son corps, avant de l’abandonner, exsangue de vie. J’ai du mal à formuler ma pensée, pourtant je suis un médecin. J’ai du mal à raisonner et pourtant je suis un médecin. Qu’était-ce cette créature ? Y aurait-il des choses que la nuit nous dissimule et qui gangrène peu à peu notre population ? Serait-ce une forme de folie, quelque chose d’animal qui pourrait pousser l’un d’entre nous à dévorer les gens de notre propre espèce. Je n’ai pas signalé l'incident, j’ai examiné le corps moi-même avant de le recouvrir d’un drap pour que son âme vaque en paix. C’est peut-être une curiosité malsaine qui me pousse mais j’ai le sentiment d’avoir mis le doigt sur quelque chose d’inédit cette nuit. Quelques heures auparavant, je parlais de la folie et voilà que j’écris des choses insensées. A mon tour, ne serai-je plus sain d’esprit ? J’ai décidé de tout écrire, de tout répertorier. La créature m’a vu, elle m’a souri et ne m’a pas tué. Il incarne la mort, il incarne le diable, la cruauté, l’infamie, le cauchemardesque. Pourquoi ne suis-je pas mort ? Pourquoi suis-je encore ici pour immortaliser cette rencontre ? Dracula. Ainsi s’appelle-t-il et ainsi est le nom de celui que je dois retrouver. Suis-je le seul humain destiné à ne pas mourir sous son joug ? Si c’est le cas alors le destin a bien tracé mon chemin.


NOVEMBRE 1883
M. Van Helsing,
Je suis dans le regret de vous annoncer que nous avons décidé de préserver notre fille et d’envoyer Audra dans un établissement qui saura prendre soin d’elle. Voilà plus d’un an que le décès tragique de votre fils, de notre petit-fils, Mahlon, provoque en elle un chagrin interminable et une profonde isolation. Sa perte de poids excessive ainsi que son manque de raisonnement dans son discours nous laissent penser que cette douleur psychique a fini par dégrader irrémédiablement sa santé mentale. Vous comprendrez donc que nous avons décidé de la confier à des soins médicaux qui sauront peut-être apaiser son esprit et l’empêcher de se faire du mal. Je sais que vous n’êtes pas d’accord avec cette décision, je sais que vous avez essayé vos méthodes alternatives pour essayer de retrouver la femme qu’elle était autrefois. Mais Abraham, permettez-moi de vous dire que la parole ne fonctionne pas pour toucher l’esprit. Les éminents médecins que j’ai consultés m’ont assuré que seul un traitement physique et particulier parviendra à la faire revenir. Il faut toucher son esprit et je crains que votre psychothérapie verbale ainsi que vous la nommez n’est que le fruit d’une ambition surdimensionnée de votre part. Elle est un échec. Je n’oserai pas remettre en doute vos compétences, rien que par respect envers feu votre père mais je pense que votre deuil affecte votre jugement ainsi que l’affection que vous portez à ma fille, votre épouse. Audra nous a également fait part de vos absences régulières, la nuit, vos longues heures de travail enfermé dans votre bureau. Je ne sais ce qui vous traverse l’esprit, ou bien à quelle activité inconnue vous vous livrez, et laissez-moi vous dire que cela ne me sied guère, car il en va du respect de votre nom et de votre foyer. J’ose espérer que vous ne viendrez jamais à mettre à mal nos accords et votre honneur. Nous aimerions que vos visites ne soient pas trop fréquentes, afin qu’Audra puisse jouir d’un environnement sain. Nous vous souhaitons une bonne continuation et nous espérons vous rencontrer en de meilleures circonstances,
Mon respect le plus sincère,
M. Carbey


NOVEMBRE 1885
J’ai peut-être trouvé le moyen de me faire pardonner. J’ai peut-être trouvé le moyen d’être un être enfin utile à la terre, de pouvoir enfin enseigner quelque chose et donner un héritage. Je ne sais pas quand est-ce que je vais mourir, demain ou dans trente années, peu m’importe, je me voue désormais au monde du surnaturel, un monde qui m’a submergé par la violence, par la mort et que j’explorerai le savoir au bout du canon. Voilà presque vingt années que remonte ma première rencontre avec Dracula, mais ces deux décennies m’ont permis d’apprendre, d’acquérir du savoir. Les vampires pullulent à Londres, règnent sur l’Angleterre nocturne. La Reine Victoria a-t-elle seulement conscience que son royaume est envahi par des êtres qui n’ont plus rien d’humain ? J’ai découvert d’autres créatures parmi lesquelles des loups vivants. Romulus et Remus n’ont qu’à bien se tenir, je crois que les écrits antiques recèlent bien plus de vérité que de légendes. Nous avons voulu les interpréter comme tel parce que le mortel n’est pas prêt à recevoir une telle nouvelle, à encaisser de n’être souverain de rien. Aujourd’hui, je suis allé à l’enterrement de parents qui ont laissé derrière elle une orpheline. Ce n’est pas un malheureux accident, ni la maladie qui les ont emportés mais la faim instinctive d’une bête lupine qui les a massacrés. Je n’ai pas pu aller sur les lieux – quelle est l’utilité d’un médecin sur un lieu de crime ? mais l’adolescente a tout vu. Miss Tilney elle s’appelle et je me suis fait passer pour un oncle germain afin de pouvoir l’approcher. Je n’ai pas honte de mentir, je n’ai pas honte de tromper les gens parce que la cause est grande. La pauvre n’était pas très loquace et j’ai dû me résoudre à repousser son récit. Elle parlera tôt ou tard, malgré tout ce qu’on peut dire, je suis convaincu que les paroles, à la manière des prières, provoquent quelque chose en soi et autour de soi. Ce n’est qu’en disant ce qu’elle a vu qu’elle parviendra à laisser sa peine derrière elle. Moi, chasseur, je peux enfin aider quelqu’un. Je peux lui apporter des réponses si elle s’ouvre à moi. Je la surveille, principalement la nuit, parce que je sais qu’elle n’est pas prête à retrouver son quotidien. Elle rêve de vengeance, elle nourrit ses regrets et il n’y a que moi pour remédier à ça. Je suis l’envoyé humain qui préserve les esprits de la folie et de la mort. Je suis le guide parmi le surnaturel et le gardien des vies. Il est temps pour moi de partir, de quitter ce Londres qui me rappelle tant de souvenirs mais mon chemin ne peut se faire seul. Je suis peut-être devenu moi-même fou, j’engage peut-être des risques mais je suis médecin, j’ai toujours su distinguer le bien du mal non ? Ce soir, j’irai voir l’orpheline. Miss Tilney, si les écrits demeurent et deviennent vérité alors je rédige cette prière : suivez-moi à Crimson Peak et alors vous apprendrez.






far and beyond
You'll understand I find it difficult to accept, I'm the object of an eternal satanic quest that so far's only demonstrated in something that's half poetry half gibberish. I'm sorry, no.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:05


UN RPPPPPPPPPPPPP
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evangeline Tilney
HUMAIN
MESSAGES : 171
DATE D'ARRIVÉE : 13/12/2015
PSEUDO : BereniceWCL
AVATAR : Rachel Hurd Wood
CRÉDITS : Eden Memories (Avatar) - BereniceWCL (gifs) - Acidbrain (code signature)

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:09

HEY LE LONGUES DENTS !! Si tu touches à mon père j'te massacre CEY CLAIR ?

Non mais oh...

Bon, Bienvenue mon papounet d'amour Tu as vu ? Je ne laisse pas faire le vilain longues dents

Bon, tu sais déjà que j'aime ce que tu as écrit, que je veux la suite, y tout, y tout


Monsters are real

'Cause my feet are on the ground, and the inner voice I found tells the truth, "There's no use, if your head's in the clouds".

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:30

Welcome here darling
J'ai tellement hâte de te détester de tout mon petit coeur !

Je plussoie ta chère fille, on veut la suite alors ne t'arrête pas de pianoter sur ton précieux clavier (pendant que je vais commencer la mienne )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:31

C'EST MON ENNEMI, je le touche si j'ai envie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Evangeline Tilney
HUMAIN
MESSAGES : 171
DATE D'ARRIVÉE : 13/12/2015
PSEUDO : BereniceWCL
AVATAR : Rachel Hurd Wood
CRÉDITS : Eden Memories (Avatar) - BereniceWCL (gifs) - Acidbrain (code signature)

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:32

Si tu l'touches, j'te touche aussi


Monsters are real

'Cause my feet are on the ground, and the inner voice I found tells the truth, "There's no use, if your head's in the clouds".

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:35

Touche moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Abraham Van Helsing
HUMAIN
MESSAGES : 199
DATE D'ARRIVÉE : 13/12/2015
PSEUDO : Dandan
AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : shiya

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:52

VLADIBOUTDCHOU, comme on se retrouve. Evidemment que toi & moi c'est baston RP dès que je suis validée. TU VEUX DU SANG ? LE MIEN A L'GOUT D'AIL CA TE PLAIT ? *PAN*
MARGAERY, bonsoir mademoiselle vous habitez chez vos parents ? Vous m'avez l'air fort pâle, quelque chose ne va pas ? J'ai tellement hâte qu'on se retrouve dans la haine et la luxure. *PAN* Quoi j'ai rien dit ?
EVY BAYBI, mon petit coeur va donc manger ta soupe, papa va s'occuper du grand méchant.



far and beyond
You'll understand I find it difficult to accept, I'm the object of an eternal satanic quest that so far's only demonstrated in something that's half poetry half gibberish. I'm sorry, no.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Evangeline Tilney
HUMAIN
MESSAGES : 171
DATE D'ARRIVÉE : 13/12/2015
PSEUDO : BereniceWCL
AVATAR : Rachel Hurd Wood
CRÉDITS : Eden Memories (Avatar) - BereniceWCL (gifs) - Acidbrain (code signature)

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 15:56

J'ai pas faim, j'aime pas la soupe, et le grand méchant j'peux m'en occuper toute seule...


Monsters are real

'Cause my feet are on the ground, and the inner voice I found tells the truth, "There's no use, if your head's in the clouds".

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING Dim 13 Déc - 16:26


Bienvenue en enfer
félicitations, tu es validé(e)

J'adore ta fiche, elle était vraiment agréable à lire et j'aime beaucoup ce que tu as fait du personnage En plus tu parles de moi alors elle est encore meilleure ta fiche TU ME DOIS UN RP MEC

Tes pas résonnent sur les vieux pavés de Crimson Peak. On entend marmonner le vent, on entend hurler de tristes rumeurs sur un nouvel habitant. Te voilà désormais en ville, destiné(e) à errer parmi les ténèbres de cette terre vaine.
✝️ Pense d'abord à remplir entièrement ton profil et à regarder le bottin des avatars, le bottin des fictions et le bottin des métiers afin de vérifier qu'aucun oubli n'a été fait.
✝️ Tu peux, par la suite, aller créer un scénario dans la section appropriée, mais aussi faire ta fiche de liens pour t'intégrer au forum.
✝️ Si tu veux jouer rapidement, tu peux te rendre dans la section réservée aux RPs, elle se trouve ici. N'oublies pas également que ton activité sur le forum te fait gagner des points ; ce qui te permet d'acheter des récompenses. Tu trouveras plus d'informations dans la partie dédiée à la gestion du joueur. C'est là-bas, également, que tu pourras communiquer avec les membres du staff pour des demandes diverses.
✝️ Enfin, tu peux venir t'amuser dans le flood avec les autres membres. N'hésites pas aussi à soutenir le forum en votant régulièrement sur le top site et en postant sur Bazzart et PRD.

Fais attention à toi, les ombres de la ville te surveillent amèrement. Bon courage et bon jeu. On espère que tu te plairas parmi nous et que tu passeras un bon moment à Crimson Peak.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING

Revenir en haut Aller en bas

Don't you ever tame your demons △ VAN HELSING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Marmotte le jour, petit démon la nuit
» Le point commun entre l'ange et le démon, c'est l'homme qui sommeille en eux.[PV Tristan]
» meera ✣ you've got your demons and they all look like me.
» Vente Demons du Chaos/Dark Angels/Empire
» Questions Démons du Chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRIMSON PEAK :: IT'S NOT FOR EVERYONE :: CES CORPS INFÂMES :: AU-DELÀ DES PORTES DE L'ENFER-